Une fois l’intégration de Salesforce configurée avec succès, il est possible que vous ayez besoin d’actualiser vos données d’identification dans l’application ou changer la manière dont les contacts existants dans votre outil actuel vont être transférés vers Salesforce. Voici les étapes à suivre pour modifier les paramètres de l’intégration :

  • Activation de la synchronisation Salesforce 

 

  • Dans votre outil CRM, ouvrez le tableau de bord et rendez-vous dans le menu des comptes, puis choisissez l’onglet « Intégrations ».
  • La page qui s’ouvre vous donne accès à la rubrique Salesforce. Cliquez sur « Paramètres ». Repérez dans la partie supérieure de cette section le bouton qui active la synchronisation automatique des informations entre votre solution CRM et SalesForce. Ce bouton est positionné par défaut sur « ON » (activé). Si une désactivation temporaire s’avère nécessaire, il vous suffit de cliquer pour passer à la position « OFF ».

 

  • Vérification de la validité de la version du connecteur

Au-dessous du bouton d’activation de l’intégration se trouve une fenêtre grise qui indique la version du connecteur actuellement installée. Assurez-vous qu’elle ne soit pas obsolète.

  • Mise à jour des identifiants Salesforce

Visualisez dans la section des paramètres de l’intégration votre nom d’utilisateur Salesforce. Si les renseignements sont valides, l’indicateur « Valid » s’affiche en vert. Dans le cas contraire, leur mise à jour est requise en cliquant sur le bouton bleu « Mettre à jour les informations d’identification ».

Dans l’éventualité de l’utilisation d’un environnement Sandbox Salesforce, vous devez cocher la case prévue à cet effet avant de procéder au changement de vos identifiants.

  • Correction de la limitation d’appels API

La section Paramètres d’administration de Salesforce inclut également une partie réservée aux appels d’API. Deux indications importantes y figurent : la limite des appels d’API autorisés utilisés par vos équipes durant les dernières 24 heures et le nombre maximal d’appels APIs par jour.

Ces restrictions peuvent être corrigées dans le champ figurant sous les informations précitées. Un simple clic sur n’importe quelle partie de l’écran permet la prise en compte de la nouvelle limite d’appels souhaitée.

  • Synchronisation des comptes et des tâches

Dans Salesforce, il existe une option pour synchroniser les leads en vue de l’élaboration d’une liste de contacts affichant certains champs, par exemple, « Propriétaire », « Date de fermeture » ou « Phase ». L’activation de la fonctionnalité se fait en cochant la case « Synchroniser les opportunités Salesforce » présente dans la section Synchronisation CRM.

Le même processus permet de réaliser la synchronisation des tâches, mais cette option n’est visible qu’au cours des périodes d’activité de la solution CRM.